‘3. Sagesse et parts de flan’ : tous les articles

Analyse d’Émilie Jolie, un conte pas si moderne

dimanche 15 janvier 2017

vive la dépressionÉmilie Jolie, c’est difficile d’y avoir échappé quand on est né dans les années 70 (et visiblement, après aussi). Je me souviens bien du 33 tours, de la pochette et des dessins. Ils avaient un petit aspect inquiétants.
Et je me souviens aussi, malgré l’aspect indéniablement sympathique et enlevé de l’essentiel du disque, d’avoir toujours eu des moments de flottement, voire d’angoisse, que je n’arrivais pas bien à identifier.

(suite…)

Des nuages devant la lune

jeudi 10 décembre 2015

please hurry home to me
Aujourd’hui, commentaire (pas très) composé d’une petite perle de variet-pop qui marqua ma jeunesse (vous gardez vos remarques merci) : Clouds Across The Moon, de RAH Band.

Un fort beau morceau sorti en 1985, joyeux et tout. Boîte à rythmes orientée dancefloor, Rhodes, basse synthé qu’on croit sortie du premier album d’Imagination, cordes presque pas en plastique, petits bruits space-opera, on s’amuse bien… Jusqu’à ce qu’on écoute un peu les paroles. Là c’est tout de suite moins drôle. Dans le meilleur des cas, mélancolique, voire plutôt amer. Et comme l’amer est ton miroir, tu contemples ton âme, ça fait réfléchir.

(suite…)

Bach, Chopin, et la musique de pianiste

lundi 02 novembre 2015

Quand ça tombe sous les doigts, c'est de la musique de pianiste
Ce qui est génial avec la musique, c’est que je sais que jusqu’à la fin de mes jours (ça c’est de la formule), je vais encore et toujours découvrir des trucs qui me donneront envie de me lever le matin rien que pour les jouer/les écouter, des trucs dont je vais rêver note à note, des trucs qui me feront à chaque fois avoir des frissons et les larmes aux yeux comme la midinette que je suis, des trucs, aussi, avec quoi je vais faire chier mon entourage pendant pas mal de semaines systématiquement, heureusement qu’ils sont compréhensifs et/ou pas trop éloignés de ce que j’aime (vous me direz, c’est assez logique).

(suite…)

Réinventer la roue

mardi 12 janvier 2010

La roueL’un des arguments principaux justifiant le recours à un framework (par exemple, au hasard, Symfony), contrebalançant le fait qu’il est un peu « lourd », est que puisqu’il prend en charge un grand nombre des tâches répétitives de bas niveau, il évite au développeur d’avoir, selon l’expression consacrée, à réinventer la roue à chaque fois qu’il entame une nouvelle application ou une nouvelle interface.

(suite…)

L’appel au bon sens

vendredi 08 janvier 2010

Le discours de la thodemé

Ça fait quelque temps que je fomente cette note. A force d’entendre répéter ça et là que telle ou telle chose n’est qu’une question de bon sens, et malgré des années de sommeil (pas si dogmatique), j’ai fini par remâcher quelques vieilles dispositions anti-cartésiennes dont je vais vous abreuver pas plus tard que tout de suite.

Car oui, s’il n’a bien évidemment pas inventé le bona mens, c’est notre ami Descartes qui installe le « bon sens » comme le fourre-tout le plus prospère de l’histoire de la pensée (occidentale) moderne.

(suite…)

La beauty de la poetry dans Symfony

jeudi 22 octobre 2009

La poésie, cbeautifulDans le développement web comme dans la programmation en général, on utilise  beaucoup de termes empruntés à l’anglais, dans des versions plus ou moins traduites ou transposées. Comme dans tout langage technique où on utilise, à plus ou moins bon escient, des termes d’origine étrangère, ça donne lieu dans les échanges oraux ou écrits à des phrases mélangeant allègrement des mots d’origines diverses, dans un melting-pot qui souvent frise le ridicule, mais parfois recèle une bonne dose de poésie (oui, bon, moi ça me parle, cette poésie, je sais bien que ça n’est pas forcément le cas de tout le monde, mais c’est comme ça).
(suite…)

Twitter est-il pour tout le monde ?

mardi 20 octobre 2009

Mais heuComme l’harmonie des sphères a l’air parfaitement réglée, il se trouve qu’hier un article a été posté sur slate.fr (http://www.slate.fr/story/11825/twitter-facebook-journalistes-ego), illustrant de manière assez frappante mon propre propos du vendredi précédent :  http://www.do-as-i-say.com/notes/2009/10/twitter-explique-a-ma-maman/.

(suite…)

Artistes et artisans

lundi 19 octobre 2009

Art et artisanatIl y a de cela quelque temps, un certain Fabien Potencier a commis un fort inspirant article de blog : http://fabien.potencier.org/article/32/developers-should-be-artists (en anglais, désolé pour ceux qui seraient réfractaires à la langue de Shakespeare). Je ne ferai pas un résumé de ce post brillant et édifiant (le premier qui me traite de fayot je le vire), zavez qu’à le lire.

(suite…)

L’informatique et bibi, 1ère partie

samedi 10 octobre 2009

print a$

Je suis né l’année que l’on désigne comme celle du début de la micro-informatique, en raison de la commercialisation du premier micro-ordinateur, le Micral , machine vendue toute assemblée et basée sur le micro-processeur 8008 d’Intel. Mais malgré cet augure, et quoique j’aimerais bien me la raconter en clamant que j’ai touché un clavier avant de savoir marcher, mes premiers contacts avec les ordinateurs n’ont eu lieu qu’une dizaine d’années plus tard.

(suite…)

Si à 50 ans t’as pas écouté du Mahler, t’as raté ta vie

vendredi 25 septembre 2009

Mahler en pleine action

Une fois n’est pas coutume, on ne parlera ici ni de frèmeouorque, ni de design pattern, ni de champ lexical. L’un de mes nombreux vices, au-delà de la bière, des tournures improbables et de l’affèterie syntaxique, consiste en un rapport viscéral avec musique.

Pas uniquement classique, mais pour aujourd’hui, ça sera le sujet — encore que je doute de parler d’électro ou de minimale allemande sur ces pages un jour, mais bon, on ne sait jamais.

(suite…)